[ français ] [ deutsch ] [ english ]
 
 
 
 
 
 


RÉOUVERTURE DE L’AUBETTE À L’OCCASION DE L’EXPOSITION DU MAMCS

À l’occasion de l’exposition Art is Arp, les visiteurs sont invités à redécouvrir, les décors de l’Aubette, œuvre avant-gardiste réalisée entre 1925 et 1928 par Theo Van Doesburg (Utrecht 1883-Davos 1931), Sophie Taeuber-Arp (Davos 1889 - Zurich 1943) et Hans Jean Arp (Strasbourg 1886 - Bâle 1966).

Historique
L’Aubette originelle, construction néo classique située place Kléber et dessinée par l’architecte Jean-François Blondel entre 1764 et 1767, devient sous l’impulsion de Paul et André Horn, architecte et pharmacien mulhousien, un vaste complexe de loisirs d’environs 200 m2 à partir de 1928.

Les décors des divers espaces — café, restaurant, brasserie, salon de thé, ciné-bal, caveau-dancing, salle des fêtes et autres — s’étendent sur quatre niveaux (caveau, rez-de-chaussée, entresol et étage) Leur réalisation est confiée à Arp et Sophie Taeuber-Arp qui y associent leur ami peintre et architecte, Theo Van Doesburg. L’essentiel des plans est achevé au début de l’année 1927. Un an de travaux est ensuite nécessaire avant l’inauguration officielle le 17 février 1928.
L’Aubette est conçue comme une œuvre d’art totale qui met en application les théories esthétiques de « De Stijl », mouvement fondé par Theo Van Doesburg et Piet Mondrian en 1917.
Trop avant-gardiste au goût du public, la plupart des décors de l’Aubette sont modifiés puis détruits à la fin des années trente.

La restauration
Après une première phase de restauration partielle qui avait permis de restituer le Ciné-bal en 1994, la Ville de Strasbourg décide en décembre 2001 d’entreprendre une seconde campagne destinée à restaurer trois espaces supplémentaires (la Salle des Fêtes, le Foyer-bar et l’Escalier).
L’intégralité du premier étage, inauguré en 2006, est ainsi restituée.

Les espaces restitués
L’Escalier
Dessiné par Theo Van Doesburg, la paternité des bandes de couleurs qui le décorent est difficilement attribuable. Il s’agirait d’une réalisation de Arp et/ou Sophie Taeuber-Arp.
La grande Salle des Fêtes par Theo Van Doesburg
Van Doesburg adopte une composition exclusivement orthogonale animée de lignes verticales et horizontales créant carrés et rectangles. La gamme chromatique décline les couleurs élémentaires (jaune, bleu, rouge, noir et blanc) chères à l’esthétique néo-plastique. Deux nuances d’une même couleur sont juxtaposées côte à côte dans le but de faire rayonner les tons. Certains modules accueillent des plaques d’émail contenant chacune seize ampoules qui créent ainsi un éclairage artificiel. Le projet originel comprenait un sol en linoléum coloré. Celui-ci fut finalement traité en parquet de bois.
Le Foyer-bar par Sophie Taeuber-Arp
Cet espace est conçu comme un trait d’union entre la Salle des Fêtes et le Ciné-bal. Il permettait de visionner le film projeté dans le Ciné-bal tout en conservant une liberté de mouvement.
Le décor de Sophie Taeuber-Arp est composé de formes géométriques simples et colorées dans des nuances de gris et de rouge. Le sol, traité selon la même composition et dont aucune esquisse n’est connue, a certainement été élaboré in situ.
Le Ciné-bal par Theo Van Doesburg
Van Doesburg crée ici une contre-composition. Encouragé par la répartition orthogonale des éléments architectoniques, il décide de traiter la composition peinte en y introduisant l’oblique. La répartition des couleurs (rouge, jaune, bleu, vert, blanc, gris et noir) se fait au sein d’une grille diagonale. Van Doesburg met en espace les théories esthétiques de l’élémentarisme, mouvement  fondé par l’artiste en 1924 et qui entérine l’utilisation de l’oblique et consacre la rupture.

L’ouverture de l’Aubette à l’occasion de l’exposition « Art is Arp »
Le lieu sera ouvert durant l’exposition à raison de trois heures par jour du mercredi au samedi de 14h à 17h.
L’accès à l’Aubette sera gratuit durant toute la durée de l’exposition que le Musée d’Art moderne et contemporain consacre à Hans Jean Arp.

À cette occasion, l’ouvrage « L’Aubette ou la couleur dans l’architecture » sera réédité dans une version actualisée.

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Lieu : Place Kléber  67000 Strasbourg
Tram : Homme de Fer
Horaires : Ouverture du mercredi au samedi de 14h à 17h. Fermeture le dimanche, le lundi et le mardi
Accueil des groupes : Des horaires spécifiques sont réservés aux groupes accueillis par le service éducatif des musées ou par les guides de l’Office du Tourisme de Strasbourg.
Pour toute visite de groupe de plus de 10 personnes, la réservation est obligatoire au 03 88 52 28 20(du lundi au vendredi de 9h à 18h00)

Tarifs : L’entrée de l’Aubette sera gratuite pendant toute la durée de l’exposition du MAMCS, soit du 17 octobre 2008 au 15 février 2009