[ français ] [ deutsch ] [ english ]
 
 
cliquez sur les numéros de salle pour en obtenir le descriptif dans le parcours de l’exposition
 
 
 


[1] LES MATÉRIAUX DE LA RUPTURE

« Nous recherchions des matériaux neufs, qui ne fussent pas déjà grevés d’une tradition »
 
Cette section a valeur d’introduction. Elle permet de saisir le passage opéré par Arp au milieu des années 1910 de supports et techniques traditionnelles (peinture à l’huile sur toile, dessin au crayon sur papier) à des matériaux nouveaux, en rupture avec la tradition (collage, relief en bois, broderie). Ce passage s’accompagne d’un autre, celui de la figuration à l’abstraction, entendue dans ses diverses acceptions, aussi bien d’une abstraction extrayant ses formes de la nature que d’une abstraction construite à partir des seuls éléments plastiques, sans plus aucun point de départ dans le visible.

 

* Les citations placées en tête de chaque paragraphe sont toutes de Hans Jean Arp et sont tirées de  Jours effeuillés. Poèmes, essais, souvenirs 1920-1965, Paris, Gallimard, 1966. Elles ne seront pas nécessairement intégrées à l’exposition elle-même.